Tops/Flops Manchester United-PSG : Di Maria-Mbappé duo gagnant, Pogba est passé à côté – Ligue des champions

36

Les passes décisives de Di Maria, le poison Mbappé, mais également la prestation ratée de Pogba : retrouvez les Tops et les Flops de la rédaction à l’issue de cette rencontre entre Manchester United et le PSG (0-2).

TOPS

Et Di Maria se réveilla
Ancien joueur de Manchester United (2014-2015),
Angel Di Maria tenait à prendre sa revanche. C’est chose faite. Pourtant, il a démarré timidement la rencontre. Hormis une frappe juste à côté (6e), il a d’abord multiplié les approximations balle au pied. Puis un choc avec Young qui l’a mis à terre l’a réveillé. Conspué par Old Trafford, qui lui a reproché de simuler, l’Argentin a semblé remonté comme jamais. Revenu avec plus d’agressivité après la pause, il a changé la face de ce match par deux passes décisives : l’une sur corner pour Kimpembe (53e), puis l’autre sur un centre parfait vers Mbappé (60e). Décisif comme il y a deux ans face au FC Barcelone, en 8es de finale aller (4-0). 

Mbappé est monté en puissance
Seul en pointe, en l’absence de Neymar et Cavani, Kylian Mbappé a cherché ses repères en début de match. Puis peu à peu, ses partenaires l’ont trouvé. Et après deux belles occasions (28e, 53e), même s’il était hors-jeu sur la première, le Français a trompé De Gea en faisant preuve de sang-froid à bout portant (60e). Il aurait pu réussir le match parfait avec un doublé mais il a loupé un autre duel face au portier espagnol dans la foulée (63e). Un poison constant. 

>>LIRE AUSSI : Mbappé a (magistralement) remporté le match des champions du monde

Paris, une solidité à toute épreuve
Du milieu de terrain à la défense, les Parisiens ont été solides de bout en bout. Dans le 4-4-2 à plat reconduit par Tuchel, avec un Draxler plus libre autour de Mbappé devant et Dani Alves milieu droit, le bloc des visiteurs a été compact. Avec un duo Verratti-Marquinhos impérial dans l’entrejeu. Malgré sa sortie avant la fin (75e), l’Italien a touché le plus de ballons dans la partie (87) et livré un gros combat. Quant à Marquinhos, il continue d’épater au milieu, avec une science de placement redoutable. Que dire également des 10 dégagements au total signés Thiago Silva ou des 8 ballons récupérés par Kimpembe ! En difficulté en début de partie, avec un jaune récolté, ce dernier a marqué son premier but en professionnel. A Old Trafford.

FLOPS 

Pogba, une faillite malvenue
Le Français était très attendu pour cette affiche. En forme éblouissante depuis l’arrivée de l’entraîneur Solskjaer fin décembre,
 la Pioche est pourtant passé à côté de son rendez-vous face au PSG. Hormis un débordement à droite en mystifiant Kimpembe pour enchaîner par un centre-tir capté en deux temps par Buffon (16e), le champion du monde tricolore a surtout couru dans le vide. Son jaune récolté (26e) l’a un peu éteint et il a même fini par être expulsé pour un mauvais geste sur Dani Alves (89e). Il manquera l’occasion de se racheter au retour… 

Man United, collectif trop prévisible
Manchester United a voulu insister dans le jeu de transition, les phases rapides en passant systématiquement par les ailes. Les Red Devils ont ainsi bougé les Parisiens en début de partie. Mais ils se sont vite essoufflés. En panne de créativité, ils ont paru trop prévisibles, Martial, Lingard et Rashford manquant d’espaces pour s’exprimer. Les deux premiers sont même sortis autour de la mi-temps et Solskjaer a dû changer ses plans pour finir par proposer une bouillie de football en seconde période.



Source Article : Lire l’article complet

sit eleifend venenatis, libero. ut Lorem