Naples – Arsenal (0-1) : Lacazette envoie les Gunners en demi-finales (tops et flops)

32

Avec déjà un pied en demi-finale de Ligue Europa, Arsenal espérait ne pas trébucher ce jeudi dans le volcanique stade San Paolo de Naples. Mission accomplie. Les hommes d’Unaï Emery, se sont en effet imposés sur la plus petite des marges (1-0) grâce à un but sur un coup-franc sublime d’Alexandre Lacazette (36e minute). Arsenal affrontera Valence au tour suivant pour tenter de décrocher son billet pour la finale. 


La muraille des Gunners

La défense d’​Arsenal a fait preuve d’une grande sérénité à l’image de Laurent Koscielny. Comme au match aller, le capitaine tricolore a agi avec autorité au sein de sa défense. Toujours bien placé, il a coupé pas mal de trajectoires et ne s’est pas posé de questions pour dégager les ballons.

Alexandre Lacazette et son coup de canon 

​Alexandre Lacazette a, comme à l’accoutumée, beaucoup décroché et recherché les combinaisons avec ses coéquipiers. Mais, ce soir, le joueur formé à l’Olympique Lyonnais était sorti avec une autre corde à son arc : le réalisme. Après une faute sur lui de Nikola Maksimovic à la 35e minute, Lacazette obtient un bon coup-franc plein axe aux vingt-cinq mètres et se fait justice lui-même en enroulant parfaitement sa frappe.


Naples pas à la hauteur de ce choc des quarts de finale d’Europa League

Après être passé à côté de leur quart aller, Carlo Ancelotti avait promis du cœur et de l’intelligence dans le jeu au retour. Force est de constater que le message de l’entraîneur italien est tombé dans les oreilles de sourds. Effectivement, les Napolitains ont manqué de conviction lors de leurs offensives comme sur ce contre à toute vitesse à la 17e minute lancé par Koulibaly et achevé par Callejón venu buter sur le pied de Petr Cech. 


José Callejón pas dans son match et Lorenzo Insigne aux abonnés absents

L’ailier espagnol a tenté d’apporter dans son couloir mais a souvent buté sur Petr Cech en première période (17e, 41e). En deuxième période, il a multiplié les mauvais choix et a disparu de la circulation. Quant à son compère d’attaque Lorenzo Insigne, il n’a jamais su trouver le bon tempo et s’est procuré sa seule occasion à l’heure de jeu. Mais, sa frappe bien trop molle, n’a pas inquiété le gardien des Gunners. Le public de San Paolo a grondé et Insigne a cédé sa place à Younes.


La blessure d’Aaron Ramsey, seul point noir de la soirée d’Arsenal

Buteur au match aller et précieux par son intelligence de jeu, le Gallois n’a passé que 32 minutes sur la pelouse du San Paolo. La faute à une blessure à la cuisse gauche. Aaron Ramsey a été contraint de céder sa place à Henrikh Mkhitaryan. Alors que les demi-finales de la compétition vont arriver vite (le 2 mai prochain), les Gunners espèrent qu’ils pourront compter sur leur maître au milieu.

Source Article : Lire l’article complet

venenatis Sed quis, dolor Curabitur sit felis Donec dolor. Praesent