L’équipe type des Français du week-end – Foot

71

GARDIEN

Mike Maignan a obtenu la note de 8/10 dans nos colonnes et dans celles de la Voix du Nord pour sa rencontre face à Lyon (2-2). Après un réflexe du pied superbe sur une frappe de Depay (11e) puis un duel gagné face à Cornet (14e), il a vu le penalty de Depay partir au-dessus (50e). Il a aussi été sauvé par sa transversale (81e) et ne pouvait rien faire sur les buts de l’OL (63e, 86e). «Magic Mike est toujours présent dans les grands rendez-vous», a écrit la VDN.

DEFENSEURS

Issa Diop enchaîne les performances de très haut niveau avec West Ham. Il est l’un des meilleurs défenseurs de la Premier League depuis le début de la saison. A Newcastle (3-0), l’ancien défenseur de Toulouse a été immense. «Il a marqué son territoire dès le début de la rencontre avec un tacle terrible sur Rondon. Il n’a rien laissé à ses adversaires. Il a été vraiment impressionnant après la pause, lorsque Rondon a essayé de le mettre hors de position, mais le jeune Français n’a jamais mordu à l’hameçon. Superbe», a notamment écrit le site spécialisé football.london qui lui a accordé la note de 9/10 tout comme d’autres médias anglais.

La défense centrale du RB Leipzig est 100% française, et elle a moins de 20 ans de moyenne d’âge. Mais Dayot Upamecano (20 ans) et Ibrahima Konaté (19 ans) figurent parmi les meilleurs défenseurs de Bundesliga. Contre Mönchengladbach (2-0), les deux gamins ont été impeccables. «Konaté est si jeune mais il est tellement bon. Il n’a pas à rougir par rapport aux stars de la Bundesliga. Ce commentaire s’applique aussi à Upamecano. En silence, il éteint tout le monde», a écrit Sportbuzzer qui leur a accordé à tous les deux la note maximale de 1 !

Sur l’aile gauche d’Everton, Lucas Digne a été encore très solide. «Il a confirmé ses énormes progrès depuis son arrivée, a écrit le Liverpool Echo, qui lui a mis un 7/10. Il s’est assuré que Mohamed Salah ne fasse presque rien.» À l’instar de toute l’équipe de Saint-Etienne, Mathieu Debuchy est monté peu à peu en régime contre Nantes (3-0), battant Sala au duel de la tête (48e). Moutoussamy ayant déserté son côté après la pause, il en a profité pour le prendre. Et bien, au point de buter à bout portant sur Dupé (58e), puis de frapper de peu à côté (67e). Une valeur sûre au poste de latéral droit.

MILIEUX

De retour à Leicester après un prêt à Nice, Nampalys Mendy s’est enfin installé dans l’entrejeu des Foxes. Constamment utilisé par Claude Puel, le milieu de 26 ans a été très bon face à Watford (2-0). «Il a très bien muselé Success et a travaillé sans relâche» a relevé le Leicester Mercury. Infatigable.

Avec huit ballons récupérés mais surtout deux buts sur penalty (il a frôlé le triplé en fin de match), Jonas Martin a été l’un des grands artisans du succès de Strasbourg à Rennes (4-1). Positionné en sentinelle au sein du 3-5-2 alsacien, le polyvalent milieu a été combatif et a joué très juste. Il a hérité d’un 8/10 dans L’Équipe.

ATTAQUANTS

Contre le PSG (2-2), l’ailier droit Yann Karamoh avait des jambes et cela s’est vu. Il a été dans tous les bons coups, et notamment sur le but de Briand (53e). Sa première passe décisive de la saison. Menaçant de bout en bout, il a posé énormément de problèmes aux Parisiens par sa vitesse et sa bonne lecture du jeu. Il lui a manqué un but pour bonifier encore un peu plus sa prestation, et s’est malheureusement blessé à la cheville droite au coeur de la deuxième période.

À défaut d’avoir connu la réussite dans ses frappes, Andy Delort s’est révélé deux fois décisif en fin de match lors de Monaco – Montpellier (1-2). En adressant le centre de l’égalisation pour Laborde tout d’abord (81e). Puis en réussissant un long centre sur le but de la victoire signé Skuletic, toujours depuis le côté droit (86e). Un altruisme payant pour le prolifique attaquant du MHSC, crédité de la note de 7 dans nos colonnes.

Ousmane Dembélé enchaîne ! Critiqué en novembre pour son indiscipline et ses retards, l’ailier français vient de sortir trois prestations remarquées avec le FC Barcelone, au point d’être le meilleur joueur blaugrana dimanche lors de la victoire contre Villarreal (2-0). Dans un match moyen des Barcelonais, “Dembouz” a surnagé et déposé un centre enroulé sur le crâne de Gerard Piqué (36e). C’est peut-être le signe que la régularité commence à venir après son but providentiel contre l’Atlético le week-end dernier (1-1) puis sa passe décisive face au PSV Eindhoven mercredi en Ligue des champions (2-1). Et quelle activité! Comme sur cette série de cinq dribbles affolants qui ont désorienté Pedraza (8e). Auteur de huit dribbles réussis sur dix tentés, son record depuis qu’il joue au club, il a été élu meilleur joueur de son équipe par Sport, qui lui a octroyé la note de 8/10. «Ce Dembélé peut jouer aux jeux vidéo tant qu’il veut», s’est exclamé AS, rappelant que le joueur était critiqué il y a peu pour sa mauvaise hygiène de vie. «Il a fait un grand match, c’est l’un de nos joueurs qui a été le plus en vue. Il a tellement de qualités, il sait déborder, dribbler, frapper, il va vite, il ose…» s’est réjoui son entraîneur Ernesto Valverde.

Notre onze du week-end

Maignan (Lille) – Debuchy (St-Etienne), Diop (West Ham), Upamecano (Leipzig), Konaté (Leipzig), Digne (Everton) – Mendy (Leicester), Martin (Strasbourg) – Karamoh (Bordeaux), Delort (Montpellier), Dembélé (Barça)

Cyril Olives-Berthet
Cyril Olives-Berthet



Source Article : Lire l’article complet

quis, ut ante. venenatis, felis nec felis ut