Ces Français qui ont gagné le Ballon d’Or – Foot

18


Foot


Ballon d’Or

Publié le

Trois Français figurent parmi les favoris pour le Ballon d’Or 2018 (Antoine Griezmann, Kylian Mbappé, Raphaël Varane). Seuls quatre Tricolores ont déjà soulevé le prestigieux trophée.

Football - Football - Platini, Kopa, Zidane et Papin, les quatre Ballons d'Or français. (A. De Martignac/L'Équipe)

Platini, Kopa, Zidane et Papin, les quatre Ballons d’Or français. (A. De Martignac/L’Équipe)

Raymond Kopa (1958)

Après avoir terminé à la troisième place en 1956 et 1957, Raymond Kopa soulève enfin le Ballon d’Or en 1958, année où il est élu meilleur joueur de la Coupe du monde, lors de laquelle la France finit troisième. Il remporte aussi la Coupe des clubs champions et la Liga cette année-là, ce qui finit de convaincre le jury, qui le place devant Di Stéfano. Il terminera deuxième l’année suivante, derrière le légendaire espagnol.

Raymond Kopa, le pionnier. (L'Équipe)
Raymond Kopa, le pionnier. (L’Équipe)

Michel Platini (1983, 1984, 1985)

Troisième en 1977 puis en 1980, Michel Platini attend son arrivée à la Juventus pour enfin décrocher le Graal, en 1983. Il devient même le premier joueur de l’histoire à le remporter trois années de suite. Il devance successivement Kenny Dalglish, Jean Tigana et Preben Elkjaer Larsen. Il gagne son surnom de « Roi Michel » en Italie, alors considéré comme le meilleur Championnat du monde. Son Ballon d’Or 1984 est lui largement dû à sa performance exceptionnelle lors de l’Euro où il marque 9 buts. Il gagne sa première C1 en 1985, dans les circonstances tragiques que l’on connaît au Heysel, en terminant meilleur buteur de la compétition (7 buts).

Michel Platini, seul Français à l'avoir remporter plus d'une fois. (L'Équipe)
Michel Platini, seul Français à l’avoir remporter plus d’une fois. (L’Équipe)

Jean-Pierre Papin (1991)

Vainqueur et meilleur buteur (23 buts) du Championnat de France 1991, finaliste malheureux de la C1 contre l’Étoile Rouge de Belgrade (0-0 5-3 t.a.b.) après avoir éliminé le grand Milan, et meilleur buteur de la compétition (6 buts), JPP devient le premier Français à remporter le Ballon d’Or avec un club français, alors qu’il affole les compteurs avec l’OM. Il devance Dejan Savicevic, Darko Pancev et Lothar Matthäus. Papin partira à Milan en 1992 pour enfin remporter la Coupe d’Europe, sans succès.

Jean-Pierre Papin, un buteur en or. (L'Équipe)
Jean-Pierre Papin, un buteur en or. (L’Équipe)

Zinédine Zidane (1998)

Alors qu’il était un phénomène en quête de lignes dorées sur son palmarès, Zidane change de dimension en 1998, grâce à deux coups de tête inoubliables en finale de la Coupe du monde, contre le Brésil. Cette année-là, Zizou remporte aussi son deuxième titre de champion d’Italie consécutif, et échoue en finale de la Ligue des champions contre son futur club, le Real Madrid (0-1). 1998 reste une année charnière dans la carrière du joueur, qui devance sur le podium du Ballon d’Or Davor Suker et Ronaldo. Il ne le gagnera plus jamais, terminant deuxième derrière Figo en 2000 et cinquième en 2006.

Zinédine Zidane, sur le toit du monde et sacré. (L'Équipe)
Zinédine Zidane, sur le toit du monde et sacré. (L’Équipe)

Ils ont terminé sur le podium

Six autres Français ont terminé sur le podium du Ballon d’Or : Alain Giresse, héros malheureux du Mondial 1982 (2e), Jean Tigana, impressionnant à l’Euro 1984 (2e), Éric Cantona, King en pleine explosion à Manchester United en 1993 (3e), Thierry Henry, immense avec Arsenal et les Bleus en 2003 (2e) et 2006 (3e), Franck Ribéry, auteur d’un triplé C1-Coupe-Championnat historique avec le Bayern Munich en 2013 (3e) et Antoine Griezmann, fantastique avec les Bleus à l’Euro et demi-finaliste de la C1 avec l’Atlético en 2016 (3e).


N. G.



Source Article : Lire l’article complet

vel, ut ut mattis felis nec non