Une jeunesse hollandaise dorée pour contrer l’arme fatale Ronaldo – Ligue des champions

41

Dos à dos (1-1) après un excellent match aller, la Juventus et l’Ajax Amsterdam se retrouvent ce mardi en quarts de finale de Ligue des champions. Pour un triomphe de la jeunesse ou d’une équipe portée par un génie portugais.

Quentin Burban avec AFP.

Les opposés s’attirent. Pour les amoureux du ballon rond, ce dicton s’est confirmé lors du match aller opposant la Vieille Dame à l’Ajax Amsterdam (1-1). D’un côté, la force de la Juventus et l’assurance d’un Cristiano Ronaldo venu d’une autre planète. De l’autre l’insouciance et la pureté d’une jeunesse hollandaise dorée. Un combat de toute beauté où le football n’avait rarement autant transpiré. Alors, forcément, les intéressés se délectent du nouvel affrontement entre les deux écuries. D’autant plus que celui-ci reste encore indécis.

«Ce sont des jeunes qui jouent comme des adultes»

Erik Ten Hag

A partir de 21h ce mardi, l’antre du Juventus Stadium de Turin sera le théâtre du jugement de ce duel où l’Ajax représente à elle seule une jeunesse de plus en plus insouciante qui n’a plus peur de rien, ni du statut, ni de l’enjeu, ni de l’adversaire. Une philosophie sportive qui n’est pas sans rappeler un certain Kylian Mbappé, champion du monde de football avec les Bleus à 19 ans mais aussi un Charles Leclerc, pilote monégasque de F1 à 21 ans pour Ferrari… Une jeunesse qui commence à faire (vraiment) peur. La démonstration au tour précédent à Santiago Bernabeu face au Real Madrid (4-1) en est l’illustration parfaite. Autour des De Ligt, De Jong (incertain mardi), Tadic et avec la grinta du Brésilien Neres, buteur au match aller face à la Juve, l’Ajax rêve de faire chuter le club bianconeri qu’il avait privé de sacre en 1996. «L’équipe a une grande confiance, a affirmé Erik Ten Hag, l’entraîneur de l’Ajax en conférence de presse. Ca sera pareil demain. Ce sont des jeunes qui jouent comme des adultes. Au début de saison, on n’aurait pas pensé en arriver là mais on a beaucoup progressé. On peut rivaliser avec ces géants, on pense pouvoir faire un bon résultat. Sortir des poules, éliminer le Real, ce sont des choses magnifiques. Demain on veut ajouter une nouvelle partie inoubliable.»

»LIRE AUSSI : – Il y a 20 ans, Solskjaer offrait la Ligue des champions à Manchester… au Camp Nou

Moise Kean titulaire ?

Evidemment, la tendance est à croire que l’Ajax ne pourra pas répéter ses exploits et qu’elle finira par tomber sur un obstacle insurmontable. Celui qui se présente à eux semble être une montagne. La Juve part favorite dans cette rencontre. Pourquoi ? Parce qu’elle a Ronaldo. L’attaquant portugais (34 ans), quintuple Ballon d’Or et 125 buts en Ligue des champions dont 24 en 21 matches de quarts de finale, n’en finit plus d’épater son monde. Son triplé face à l’Atlético Madrid au tour précédent est encore dans toutes les têtes (0-2, 3-0).

Alors, avec un effectif plus riche et plus expérimenté, Ronaldo et ses coéquipiers semblent sur la bonne voie pour rallier le dernier carré avec leur but inscrit à l’extérieur. La Vieille Dame n’est jamais aussi forte que lorsqu’elle est dos au mur. Pour épauler Cristiano Ronaldo, le technicien italien Massimiliano Allegri pourrait choisir de remplacer Mario Mandzukic par Moise Kean. L’attaquant de 19 ans marche sur l’eau depuis deux mois. Encore buteur samedi face à Spal (défaite 2-1), il en est désormais à huit buts entre son club et la sélection transalpine. Jeune, talentueux, efficace et qui n’a peur de rien : Kean a le profil parfait d’un joueur de l’Ajax auquel il ne fera pas de cadeaux ce mardi…



Source Article : Lire l’article complet

vous pourriez aussi aimer
ut accumsan ipsum diam libero vel, quis pulvinar efficitur. ut Aenean elementum