STATS EN FOLIE : Tout savoir match par match sur la 28e journée de Ligue 1

64

​Notre toute récente collaboration avec le géant Opta Sports va vous permettre de tout savoir sur chaque rencontre de notre championnat et ce avant chaque journée. Une expérience exclusive et unique qui plongera, un peu plus, chacun d’entre vous au cœur d’une passion commune, celle du football.

Si le sport, et le football plus précisément, n’offre aucune garantie, aucune certitude quant à un éventuel résultat, certaines données qui ne trompent pas sont à prendre en compte… les chiffres. La magie du football est une chose, les statistiques en sont une autre. Alors pourquoi ne pas fusionner les deux ? Ce samedi débute la 28e journée de ​Ligue 1. Voici pour vous, tout ce qu’il faut savoir.


Samedi à 17h00, arbitré par Jérôme Miguelgorry.

-Strasbourg a perdu 14 de ses 15 derniers matches de Ligue 1 contre Lyon (1 victoire), soit autant que lors de ses 36 précédents (13 victoires, 9 nuls), et n’a remporté qu’une seule de ses 6 réceptions des Gones en Ligue 1 au 21e siècle (5 défaites), mais c’était la dernière en date le 12 mai 2018 (3-2).

-Le Racing n’a remporté aucun de ses 5 derniers matches de Ligue 1 (2 nuls, 3 défaites), après s’être imposé lors de chacun de ses 4 précédents, et n’a remporté que 2 de ses 8 dernières réceptions (4 nuls, 2 défaites), après avoir gagné les 3 précédentes.


De son côté, Lyon n’a perdu que 2 de ses 11 derniers matches de Ligue 1 (6 victoires, 3 nuls) : le 10 février 2019 à Nice (0-1) et le 24 février 2019 à Monaco (0-2), mais l’OL reste sur 2 défaites lors de ses 2 derniers déplacements, après être resté invaincu hors de ses bases dans l’élite lors de ses 7 précédents (4 victoires, 3 nuls).

Strasbourg (55% – 17/31) et Lyon (52% 16/31) font partie des 3 équipes de Ligue 1 ayant encaissé plus de buts en 1ère période qu’en seconde (avec Paris, 53% – 8/15). Mais avec 37 points après 27 rencontres de championnat, le Racing totalise son meilleur total à ce stade de la saison depuis 1996/97 (46) où le Racing avait terminé 9 e.

Du côté des joueurs, le Racing possède la particularité de compter 8 buteurs différents lors de ses 8 dernières réalisations. (Thomasson, Sissoko, Ajorque, Fofana, Lala, Prcic, Da Costa, Gonçalves). Nabil Fekir, quant à lui, a inscrit 3 buts lors de ses 3 rencontres contre Strasbourg. Il est impliqué sur 10 buts lors de ses 10 derniers matches de Ligue 1 (7 buts, 3 passes décisives).


(#ASCNO) Amiens – Nîmes

Samedi à 20h00, arbitré par Willy Delajod.


La première particularité de cette rencontre, les deux équipes se sont affrontées qu’à une seule reprise en Ligue 1, c’était le 1er décembre 2018 au stade des Costières, Nîmes s’était imposé sur le score de 3-0. D’autre part, les Crocos sont invaincus contre les 5 dernières équipes du classement en Ligue 1 cette saison (4 victoires, 2 nuls), marquant 12 buts pour seulement 2 encaissés.

-Amiens, qui n’a perdu qu’un seul de ses 4 derniers matches de Ligue 1 (2 victoires, 1 nul), a encaissé 3 buts sur coup franc direct cette saison, plus que toute autre équipe (en compagnie de Caen). À l’inverse, Nîmes en a marqué 2 dans l’élite cette saison (Bobichon contre Bordeaux le 16 septembre 2018 et Savanier contre Dijon le 3 novembre 2018). Seul Lyon (4) en a marqué plus.

Les Amiénois affichent 25 points après 27 matches de Ligue 1 2018/19. Sur les 10 équipes ayant affiché ce total sous la victoire à 3 points, 7 sont descendues en Ligue 2 à la fin de l’exercice. À contrario, Nîmes avec 36 points au compteur après 26 rencontres, réalise son meilleur total à ce stade depuis 1979/80 (37 points, 10e au final). 

-Amiens a remporté ses 2 dernières réceptions en Ligue 1, après n’avoir gagné aucune des 6 précédentes (1 nul, 5 défaites), alors que Nîmes a perdu 3 de ses 4 derniers déplacements (1 victoire), c’est autant que lors de ses 9 précédents (4 victoires, 2 nuls). 

Du coté des joueurs, Moussa Konaté est impliqué sur 3 des 4 derniers buts d’Amiens en Ligue 1 (2 buts, 1 passe décisive). Il a inscrit 2 buts lors de ses 4 derniers matches après être resté muet lors de ses 10 précédents. Il a transformé 4 des 5 penalty qu’il a tentés dans l’élite. À Nîmes si il y a un joueur qui marche sur l’eau, c’est bel et bien Antonin Bobichon. Le milieu nîmois a marqué 4 buts en Ligue 1 cette saison, tous depuis l’extérieur de la surface. Il est le joueur des 5 grands championnats qui a marqué le plus de buts cette saison tout en les ayant tous marqués depuis l’extérieur de la surface.


(#DFCOSDR) Dijon – Reims

Samedi à 20h00, arbitré par Florent Batta.


Dijon et Reims se sont quittés sur un match nul lors de leur unique confrontation en Ligue 1, c’était le 22 septembre 2018 au stade Auguste-Delaune (0-0). Depuis, Dijon n’a remporté aucun de ses 7 derniers matches contre une équipe promue dans l’élite (3 nuls, 4 défaites), restant muet lors des 3 derniers en date.

-Dijon n’a gagné que 2 de ses 23 derniers matches de Ligue 1 (5 nuls, 16 défaites), s’inclinant même lors de chacun des 5 derniers, plus longue série en cours. Dans le même temps, Reims est invaincu lors de ses 11 dernières rencontres (5 succès, 6 nuls), meilleure série en cours. Il n’a plus fait mieux dans l’élite depuis janvier-mai 1960, (13) 11 victoires et 2 nuls.

-Les Champenois sont invaincus lors de leurs 6 derniers déplacements en Ligue 1 (2 victoires, 4 nuls), mais n’ont plus fait la passe de 7 depuis mai-décembre 1959 (13). À l’inverse, Dijon n’a remporté que 2 de ses 11 dernières réceptions (2 nuls, 7 défaites), c’était le 5 décembre 2018 contre Guingamp (2-1) et le 26 janvier 2019 contre Monaco (2-0).

Reims est l’une des 5 équipes des 5 grands championnats européens à n’avoir encore concédé aucun but depuis l’extérieur de la surface en championnat cette saison, en compagnie de l’Atlético de Madrid, la Juventus, Liverpool et le Real Madrid. 

Du côté des acteurs, le joueur de Reims Boulaye Dia a inscrit 2 buts lors de ses 3 derniers matches de Ligue 1, après n’en avoir inscrit qu’un seul lors de ses 9 premiers. Sur ses 3 réalisations, 2 ont eu lieu après être entré en jeu. 

Pour Dijon, ses 8 dernières réalisations ont été marquées par 8 joueurs différents (Aguerd, Abeid, Jeannot, Haddadi, Said, Kwon, Sliti, Marié). Antoine Kombouaré n’a remporté que 2 de ses 24 derniers matches de Ligue 1 en tant qu’entraineur (7 nuls, 15 défaites), avec Guingamp contre Angers le 29 septembre 2018 (1-0) et avec Dijon contre Monaco le 26 janvier dernier (2-0).


Samedi à 20h00, arbitré par François Letexier.

Rien ne va plus pour Bordeaux qui affiche 32 points après 27 matches de Ligue 1 2018/19, soit son pire total à ce stade depuis la saison 1995/96 (32 également), terminée à la 16e place. De plus, Monaco a remporté 4 de ses 5 derniers matches de Ligue 1 contre Bordeaux (1 défaite), et reste sur 5 rencontres sans défaite en Ligue 1 (3 victoires, 2 nuls), sa meilleure série dans l’élite depuis avril-août 2018 (6). La tâche s’annonce difficile…

-L’ASM, qui a remporté ses 3 dernières réceptions en Ligue 1, après n’avoir gagné aucune de ses 11 premières cette saison (4 nuls, 7 défaites), n’a également perdu qu’une seule de ses 7 dernières réceptions de Bordeaux en Ligue 1 (2 victoires, 4 nuls), c’était le 1er avril 2016 (1-2).

-Bordeaux n’a remporté qu’un seul de ses 10 derniers déplacements en Ligue 1 (3 nuls, 6 défaites), c’était le 15 janvier 2019 à Angers (2-1). Les Girondins sont restés muets à 8 reprises au cours de cette période (3 buts marqués au total). Par contre, Monaco a encaissé 9 buts de la tête en Ligue 1 cette saison, plus que toute autre équipe, alors pourquoi pas…

Du côté des joueurs, 10 nationalités différentes ont marqué pour Monaco en championnat cette saison (France, Portugal, Monténégro, Colombie, Belgique, Italie, Allemagne, Pologne, Espagne, Russie), plus que pour toute autre équipe. À titre personnel, s’il joue, Radamel Falcao disputera son 100e match de Ligue 1 (61 buts, 11 assists). Il est impliqué sur 5 buts en L1 en 2019 (4 buts, 1 passe décisive), plus que tout autre joueur de Monaco. D’ailleurs, il est l’auteur de 39% des buts de son équipe en L1 cette saison (11/28), personne ne fait mieux. 

Pour Bordeaux, c’est François Kamano qui a inscrit les 2 derniers buts de son équipe contre Monaco en Ligue 1. Néanmoins, il n’a marqué qu’un seul but lors de ses 17 derniers matches dans l’élite, après en avoir marqué 12 lors des 16 précédents.


(#MHSCSCO) Montpellier – Angers

Dimanche à 15h00, arbitré par Karim Abed.


Le bilan entre Montpellier et Angers en Ligue 1 au 21e siècle est parfaitement équilibré (3 succès chacun et 1 nul). Par ailleurs, le MHSC va devenir lors de cette rencontre la 23e équipe dans l’histoire de notre championnat à atteindre la barre des 1000 matches dans l’élite. Le MHSC affiche un bilan de 336 victoires, 298 nuls et 365 défaites.

Angers, qui n’a remporté aucun de ses 2 derniers matches de Ligue 1 (1 nul, 1 défaite), devra craindre cette équipe Montpelliéraine, ayant remporté 3 de ses 4 réceptions d’Angers dans l’élite. Seule exception : une défaite le 8 août 2015 (0-2).

Montpellier n’a gagné qu’une seule de ses 6 dernières réceptions en Ligue 1 (3 nuls, 2 défaites), après avoir remporté les 4 précédentes. Pour les Angevins, ce n’est qu’une seule victoire sur ses 9 derniers déplacements en Ligue 1 (5 nuls, 3 défaites), c’était le 9 février dernier à Strasbourg (2-1). 

Si Angers n’a été mené que 124 minutes en déplacement en Ligue 1 cette saison (c’est moins que toute autre équipe),  le SCO n’a pourtant perdu que 9 de ses 27 matches de Ligue 1 2018/19, soit son meilleur total à ce stade de la saison depuis 1973/74 achevée à la 4e place.

Du côté des joueurs, le défenseur de Montpellier Daniel Congré a marqué lors de chacun de ses 2 derniers matches de Ligue 1 (contre Reims et Bordeaux), après ne pas avoir marqué lors de ses 54 précédents. Pour le SCO, Flavien Tait est impliqué sur 10 buts en Ligue 1 cette saison (4 buts, 6 passes décisives), plus que tout autre joueur d’Angers. Il a inscrit 4 buts en Ligue 1 cette saison, égalant d’ores et déjà son record de buts marqués sur un exercice dans l’élite datant de 2017/18.


Dimanche à 15h00, arbitré par Mikael Lesage.

Ce match opposera l’expérience à la fougue. En effet puisque Lille affiche un 11 de départ de 24 ans et 135 jours de moyenne d’âge en Ligue 1 cette saison, soit le plus jeune de l’élite. Saint-Étienne affiche de son côté 28 ans et 213 jours pour son 11 de départ, seul Angers (28 ans et 225 jours) affiche une moyenne plus élevée en L1 cette saison.

Côté histoire du club, Lille affiche 54 points après 27 matches de Ligue 1 cette saison, il n’a fait mieux qu’à 2 reprises depuis son existence à ce stade de la compétition (avec la victoire à 3 points), en 1947/48 et 1949/50 (56 points à chaque fois, 2e au final).

-Saint-Étienne n’a remporté que 2 de ses 7 derniers matches contre Lille en Ligue 1 (1 nul, 4 défaites), c’était le 25 septembre 2016 (3-1) et le 19 mai 2018 (5-0). Par contre, les Verts se sont imposés lors de 4 de leurs 5 dernières réceptions des Dogues (1 défaite), après n’avoir remporté que 2 de ses 12 précédentes (6 nuls, 4 défaites).

Si les Stéphanois ont perdu 4 de leurs 7 derniers matches de Ligue 1 (2 victoires, 1 nul), les Lillois, quant à eux, sont invaincus lors de leurs 8 derniers (6 victoires, 2 nuls), soit leur meilleure série dans l’élite depuis mars-mai 2016 (10).

-Saint-Étienne a perdu 2 de ses 3 dernières réceptions en Ligue 1 (1 victoire), après être resté invaincu lors de ses 11 précédentes (9 victoires, 2 nuls), alors que de son côté Lille est invaincu lors de ses 6 derniers déplacements (5 victoires et un nul). Sa meilleure série dans l’élite depuis février-août 2014 (9).

Du côté des joueurs, Romain Hamouma a inscrit 6 buts face à Lille en Ligue 1 dans sa carrière, l’adversaire qui lui réussit le mieux dans l’élite. Pour Lille, Jonathan Bamba est impliqué sur 6 buts lors des 3 derniers matches de Ligue 1 entre le LOSC et St Etienne (4 buts, 2 assists). Il a marqué 2 buts et délivré 1 passe décisive avec St Etienne face à Lille lors de la saison 2017/18 avant d’en faire autant avec les Dogues face aux Verts au cours du match aller le 6 octobre 2018.


(#TFCEAG) Toulouse – Guingamp

Dimanche à 15h00, arbitré par Jérôme Brisard

Côté historique, Toulouse a remporté 3 de ses 5 derniers matches contre Guingamp en Ligue 1 et n’a perdu qu’une seule de ses 8 réceptions de Guingamp (3 victoires, 4 nuls), c’était le 30 janvier 2016 (1-2).

Toulouse n’a remporté aucun de ses 6 derniers matches de Ligue 1 (3 nuls, 3 défaites), seul Caen (9) est sur une plus longue série. Pire, le TFC n’a remporté aucun de ses 11 derniers matches à domicile (7 nuls, 4 défaites), plus longue série en cours et plus longue série du club dans son histoire dans l’élite.

Guingamp n’a remporté que 2 de ses 20 derniers déplacements en Ligue 1 (6 nuls, 12 défaites), et bien qu’il n’ait perdu aucun de ses 3 dernières rencontres (1 victoire, 2 nuls), l’EAG affiche seulement 19 points après 27 matches cette saison. Les 9 équipes ayant comptabilisé autant de points ou moins à ce stade de la compétition au 21e siècle ont été reléguées en fin d’exercice.

Si Guingamp a préservé sa cage inviolée lors de ses 3 derniers matches de Ligue 1, soit sa meilleure série dans l’élite depuis novembre-décembre 2017 (4), c’est aussi, avec Toulouse (11 chacun), l’équipe qui a marqué le moins de buts dans le jeu en dans l’élite cette saison. 

Du côté des joueurs, Max-Alain Gradel a inscrit 4 buts lors de ses 3 derniers matches de Ligue 1 contre Guingamp (2 avec St Etienne puis 2 avec Toulouse). Il est impliqué dans 54% (14/26) des buts de son équipe en Ligue 1 cette saison, seul Nicolas Pépé (54.5% – 24/44) fait mieux. À Guingamp, Marcus Thuram est l’auteur de 2 des 3 derniers buts de son équipe contre Toulouse en Ligue 1.


(#SRFCSMC) Rennes – Caen

Dimanche à 17h00, arbitré par Benoît Millot.

Côté historique, Rennes n’a perdu qu’un seul de ses 5 derniers matches contre Caen en Ligue 1 (3 victoires, 1 nul), c’était le 30 septembre 2017 (0-1). 

Bien que Rennes n’ait remporté que 2 de ses 7 derniers matches de Ligue 1 (2 nuls, 3 défaites), il est aussi invaincu lors de ses 6 dernières réceptions (4 victoires, 2 nuls), après avoir perdu 3 de ses 5 précédentes (2 nuls). 

Caen n’a remporté aucun de ses 10 derniers déplacements en Ligue 1 (5 nuls, 5 défaites), son dernier succès hors de ses bases dans l’élite remonte au 1er septembre 2018 (2-0 à Dijon). Pire, les Caennais n’ont remporté qu’un seul de leurs 19 derniers matches (7 nuls, 11 défaites), c’était le 18 décembre 2018 contre Toulouse (2-1).


Stats en vrac…Rennes a marqué 54% de ses buts en 1ère période en Ligue 1 2018/19 (19/35), pourcentage le plus élevé dans l’élite cette saison. En face, Caen a perdu 18 points après avoir mené au score en Ligue 1 cette saison, seul… Rennes en a perdu davantage (22).

Du côté des joueurs, M’Baye Niang est impliqué dans 4 des 8 buts de Rennes en Ligue 1 en 2019 (3 buts, 1 assist), plus que tout autre de ses coéquipiers. Pour les Caennais, deux joueurs se distinguent dans cette rencontre. Enzo Crivelli a inscrit 5 buts contre Rennes dans sa carrière, l’adversaire qui lui réussit le mieux dans l’élite. Il est également l’auteur de 2 des 3 derniers buts de Caen contre Rennes en Ligue 1. Casimir Ninga, quant à lui, est impliqué dans 4 des 5 derniers buts de Caen (3 buts, 1 passe décisive).


Dimanche à 21h00, arbitré par Benoît Bastien… la blague!


Côté historique, l’OGCN affiche 40 points malgré seulement 20 buts marqués en 27 matches de L1 cette saison, soit le total le plus élevé à ce stade pour une équipe ayant marqué 20 buts ou moins dans l’histoire de la Ligue 1 (en comptant 3 points pour une victoire). L’OM a, quant à lui, remporté seulement 3 de ses 6 dernières réceptions de Nice (1 nul, 2 défaites), après avoir gagné 17 de ses 18 précédentes (1 défaite).

Marseille a remporté ses 4 derniers matches contre Nice en Ligue 1, après n’avoir gagné qu’un seul de ses 7 précédents (1 nul, 5 défaites). De plus les Niçois n’ont remporté aucun de leurs 7 derniers déplacements (3 nuls, 4 défaites), leur plus longue série sans succès hors de leur bases dans l’élite depuis novembre 2015- février 2016 (7). 

Marseille reste sur 5 matches sans défaite en Ligue 1 (4 victoires, 1 nul), sa plus longue série d’invincibilité dans l’élite cette saison. En prime, les Marseillais ont remporté leurs 3 derniers matches à domicile sans prendre de but, une 1ère depuis novembre-décembre 2017 (3 également).


Stats folles…Nice a remporté 7 matches sur le score de 1-0 en Ligue 1 cette saison, c’est le total le plus élevé pour une équipe des 5 grands championnats européens. De l’autre côté, Marseille est l’équipe de Ligue 1 qui a marqué le plus de buts de la tête (11, à égalité avec St Etienne), Nice celle qui en a marqué le moins (1, à égalité avec Dijon). 

Du côté des joueursMario Balotelli a marqué lors de chacun de ses 3 premiers matches avec Marseille au Vélodrome en Ligue 1 (contre Lille, Amiens et St Etienne), et peut devenir le 1er joueur de Marseille à marquer lors de ses 4 premiers matches à domicile en L1 sur les 45 dernières saisons. Tous clubs confondus, il a marqué lors de chacun de ses 5 matches au Vélodrome en L1 (3 matches avec Marseille, 2 avec… Nice).

À NiceAllan Saint-Maximin est impliqué dans 2 des 3 derniers buts de son équipe en Ligue 1 (1 but, 1 passe décisive).


On se retrouve dès samedi prochain pour l’analyse des matchs de la 29e journée de Ligue 1, et cet alléchant Classique qui nous attend.



Source Article : Lire l’article complet

vous pourriez aussi aimer
amet, id, neque. ipsum quis libero odio luctus ut