Reynald Pedros avant la finale de la Ligue des champions : «On s’est surtout occupés de nous» – Foot – C1(F)

34


Foot


C1(F)


Lyon

Publié le

S’il se méfie du FC Barcelone, l’entraîneur de l’OL féminin Reynald Pedros a toute confiance en la capacité de son équipe à se sublimer pour aller chercher un quatrième sacre d’affilée en Ligue des champions, samedi à Budapest (18 heures).

Football - Football - Entraîneur de l'OL depuis 2017, Reynald Pedros va tenter de remporter ce samedi un nouveau titre européen avec les Lyonnaises. (A.Martin/L'Équipe)

Entraîneur de l’OL depuis 2017, Reynald Pedros va tenter de remporter ce samedi un nouveau titre européen avec les Lyonnaises. (A.Martin/L’Équipe)

« Y a-t-il un risque de relâchement après tous les titres ces dernières années ?
S’il y avait un risque de relâchement, je pense que je leur en aurais parlé, mais je n’ai pas du tout ce sentiment-là. Depuis dix jours on est très focus sur cette finale de Ligue des champions. On bosse bien, je trouve les filles très concentrées, très appliquées. Je ne pense pas qu’il puisse y avoir un relâchement sur cette finale.

Vous avez beaucoup insisté sur la vidéo pour cette rencontre. Quels sont les atouts et les faiblesses de ce Barça, qui jouera sans Kheira Hamraoui ?
On a très logiquement travaillé avec de la vidéo sur cette équipe de Barcelone, pour montrer au groupe les points faibles et forts de cette équipe. Je ne reviendrai pas sur les détails, mais c’est une équipe qui est sur la possession, très technique. Ils ont un atout majeur qui est suspendu, Kheira Hamraoui, qui leur faisait beaucoup de bien depuis le début de saison. Ils en ont d’autres qui peuvent pallier son absence. Cette équipe n’a pas beaucoup changé depuis notre confrontation de l’an passée. Sur les deux matches de la saison dernière la qualification était méritée. Elle garde la même philosophie que l’an dernier, avec plusieurs joueuses de talent. Ce sera à nous de faire en sorte que ces talents ne s’expriment pas. Mais on s’est surtout occupés de nous.

«Cela nous motive si elles n’ont pas encaissé de but depuis longtemps»

Comment peut-on expliquer cette hégémonie lyonnaise ?
On l’explique par le travail. C’est une équipe qui travaille beaucoup, qui se remet en question à chaque match, qui ne fait jamais preuve de suffisance par rapport à son adversaire, et qui exploite le maximum de ses qualités. On a beau avoir de très grandes joueuses de football, ça ne suffit pas. Il y a un état d’esprit, il y a une envie collective de toujours aller chercher le meilleur. Comme on dit, l’appétit vient en mangeant.

Le Barça reste sur sept “clean-sheets” en Ligue des champions. Cela vous inquiète ?
Cela nous motive si elles n’ont pas encaissé de but depuis longtemps. Ce sera à nous de trouver les failles, d’être hyper efficace. On sait que Barcelone est une équipe qui a énormément de qualités. On va tout faire pour essayer de marquer demain. »


Nathan Gourdol, à Budapest



Source Article : Lire l’article complet

vous pourriez aussi aimer
sit Lorem ante. ipsum massa elit.