Ligue 1 : Lyon accroché à Strasbourg après avoir mené 2-0 – Foot

68


Foot


Ligue 1

Publié le
| Mis à jour le

Lyon, qui menait 2-0 et se dirigeait vers une victoire tranquille à Strasbourg, a finalement été contraint au match nul (2-2), ce samedi. L’OL a aussi perdu Marcelo sur blessure. De quoi s’inquiéter avant de retrouver le Barça ?

Football - Hugues Sionis - Martin Terrier et l'OL ont beaucoup gâché à Strasbourg. (L')  Équipe

Martin Terrier et l’OL ont beaucoup gâché à Strasbourg. (L’) Équipe

Le match : 2-2

Ce n’est pas vraiment ce qu’on peut appeler une préparation idéale. Avant d’aller défier le Barça au Camp Nou, mercredi en huitièmes de finale retour de la Ligue des champions (0-0 à l’aller), Lyon ne s’est pas rassuré en concédant un match nul surprenant à Strasbourg (2-2), ce samedi. L’OL, qui menait 2-0 sans forcer, l’heure de jeu passée, avait pourtant toutes les cartes en main pour s’imposer. Mais, à nouveau, les joueurs de Bruno Genesio ont fait preuve d’un manque de concentration, qui leur a coûté deux points précieux. Ils restent troisièmes, à quatre points de Lille et six devant l’OM. Sauf que l’impression laissée n’incite pas à l’optimisme au moment le plus important de la saison.

Face à un adversaire amorphe, l’OL a rapidement profité d’une grossière erreur de Koné pour ouvrir le score par Dembélé (3e). Les occasions se sont ensuite multipliées (10 tirs en première période) sur la cage de Sels, qui a maintenu son équipe dans le match en réalisant de nombreux arrêts (19e, 40e, 41e, 56e et 66e). Le gardien belge du Racing s’est toutefois incliné une deuxième fois devant Dembélé (51e), sur un penalty consécutif à une faute évitable de Koné. À 2-0, l’affaire semblait entendue, d’autant que les Lyonnais ne relâchaient pas leur étreinte. Mais en l’espace de deux minutes, tout a basculé.

Sur l’une des rares incursions alsaciennes dans le camp adverse, Thomasson a d’abord réduit la marque sur une tête déviée involontairement par Ajorque (69e), lequel a égalisé dans la foulée d’une frappe puissante (70e), après une perte de balle de Diop. Tout était à refaire pour l’OL, dans une Meinau transfigurée. Malgré les entrées de Fekir et Traoré, le dernier quart d’heure a été à l’avantage du Racing, qui a manqué la balle du K.-O. par Thomasson (87e) et l’occasion de faire un peu plus mal à Lyon.

Le fait : Marcelo blessé, la grosse tuile

L’autre point noir de la rencontre pour l’OL, c’est la blessure de Marcelo. Sorti dès le premier quart d’heure de jeu (15e), après avoir senti une « petite gêne aux ischios (gauches) », selon son entraîneur Bruno Genesio, le défenseur brésilien suscite une grosse inquiétude avant le choc en Catalogne. « C’est trop tôt pour dire » s’il est forfait, a ajouté le coach de l’OL à la mi-temps sur Canal +. On va faire tout ce qu’il faut pour qu’il soit présent. » Si ce n’est pas le cas, Tete, replacé dans l’axe à la Meinau, Marçal de retour avec la réserve, voire Morel, convalescent, pourrait occuper le poste dans l’axe.

15
Moussa Dembélé est le premier joueur français à marquer quinze buts lors de sa première saison en compétition officielle avec l’OL depuis Bafétimbi Gomis en 2009-2010 (15 aussi).



Source Article : Lire l’article complet

vous pourriez aussi aimer
commodo venenatis Nullam facilisis vulputate, in tempus porta. eget Sed ante. consectetur