Juventus – Udinese : Les notes des Bianconeri après leur large succès (4-1)

67

​Solide leader de la ​Serie A avec 16 points d’avance sur son dauphin, l’enjeu de ce match face à l’Udinese était plutôt de préserver les cadres en vue du huitième de finale retour face à l’Atlético Madrid. Massimiliano Allegri a décidé d’aligner un onze quelque peu remanié. Malgré tout, la Juve s’est imposée sans trembler sur un score fleuve (4-1), grâce notamment à un doublé du jeune Moise Kean. La Vieille Dame prend un peu plus le large en tête du championnat. 


Titulaires

W. Szczesny – 5

Les points forts : il n’a pas eu grand chose à faire.

Les points faibles : L’ancien portier d’Arsenal a encaissé un but sur la seule occasion véritable de l’Udinese. Peu glorieux.

M. Cáceres – 6

Les points forts : un match très sérieux, l’expérimenté défenseur turinois n’a laissé aucun ballon aux attaquants adverses. Toujours un temps d’avance, il a réalisé le match solide qu’on attendait de lui.

Les points faibles : Une baisse de rythme en fin de rencontre dont Lasagna a immédiatement profité pour réduire la marque.

A. Barzagli – Non évalué 

Malheureusement sorti sur blessure (24′) alors qu’il réalisait un bon début de match. De belles relances et une bonne lecture du jeu. Dommage.

D. Rugani – 6 

Les points forts : Sa présence offensive, à l’image de sa frappe au-dessus (5′) et de sa tête qui n’est pas passée loin du cadre du portier de l’Udinese (17′).  Au-delà de cela, il a maîtrisé son adversaire en montrant une belle agressivité. 

Les points faibles : R.A.S

L. Spinazzola – 5 

Les points forts : Son audace à l’image de sa reprise pleine de spontanéité (56′). Il a bien tenu son rôle en réalisant un match très discipliné.

Les points faibles : Un peu plus de folie et de diversité dans ses centres et ses montées auraient été appréciées. 

R. Bentancur – 6

Les points forts : en l’absence de Pjanic, laissé au repos, l’Uruguayen a pris le jeu à son compte. À la construction, il a été très précieux dans l’entre-jeu. Si la ​Juventus a bien tourné aujourd’hui c’est en grande partie grâce à l’ancien joueur de Boca Junior. 

Les points faibles : On regrette le peu de risque pris dans son jeu de passe. Une latéralité de ses passes qui n’a pas souvent apporté au jeu. 

E. Can – 6,5

Les points forts : Une assise défensive parfaite, il a régné en maître sur le milieu de terrain. Un but en prime sur un penalty obtenu par ce diable de Moise Kean (69′).

Les points faibles : Une première mi-temps assez timide avant de monter en puissance tout au long de la seconde. 

B. Matuidi – 7,5

Les points forts : On aura aimé son rôle de fauteur de trouble offensif, sa présence à la fois défensive et offensive et sa hargne sur chaque duel. Vous l’aurez compris, Matuidi a fait du Matuidi, le charognard dans toute sa splendeur. Il a même ajouté un but à son match accompli. 

Les points faibles : Maintenant qu’il sait marquer, le Français n’a plus aucun point faible. 

F. Bernardeschi – 6

Les points forts : une justesse technique remarquable sur tous ses enchaînements. Il a été l’un des joueurs offensifs les plus dangereux à l’image de ses deux occasions (7′) (20′) en première période.

Les points faibles : Il a manqué de tranchant et de spontanéité sur certaines occasions. Un rythme plus élevé aurait été davantage apprécié lors d’une rencontre très pauvre en intensité. 

Alex Sandro – 7 

Les points forts : une omniprésence tout le long de son couloir. Il n’a pas cessé ses allers-retours en donnant du fil à retordre à la défense de l’Udinese. Le tout, en ne laissant que très peu d’espace dans son dos. Il a multiplié les offensives, et a été récompensé d’un centre décisif lors de l’ouverture du score des siens (10′). 

Les points faibles : pas grand chose, parfois un peu trop facile sur certains débordements qui, avec plus de panache, aurait pu terminer par un bon centre. 

M. Kean – 8,5 Homme du Match. 

Les points forts : Que dire de cette pépite. Moise Kean a montré que la Juventus peut dormir sur ses deux oreilles en pensant au futur. Un placement intelligent, une vitesse dans chacune de ses percussions, il a fait mal à ses vis-à-vis. On a apprécié également son efficacité sur ses occasions qui ont permis aux Bianconeri de faire le break (11′) (38′). Un doublé plein d’espoir  et un penalty obtenu pour le dit “futur Balotelli”.  Un match de vrai numéro neuf offert par l’Italien. 

Les points faibles : Un match parfait, on a dit…  



Remplaçants 

(25′) A.Barzagli – L.Bonucci – 6 

Les points forts : censé être ménagé, son entrée ne lui aura pas changé du banc des remplaçants, tellement l’attaque de l’Udinese fut inoffensive. Il a été propre et rassurant pour le peu qu’il a eu à faire ce soir. 

Les points faibles : R.A.S

(72′) B.Matuidi – P.Dybala : Peu de ballons à se mettre sous la dent pour le prodige argentin. 

(80′) Moise Kean – HN.Caviglia : Non évalué.



Source Article : Lire l’article complet

vous pourriez aussi aimer
Aliquam nec tristique venenatis, Praesent diam felis vel,