Déroute du PSG à Lille : l’Espagne insiste sur le naufrage de Mbappé, l’Allemagne félicite Pépé – Foot

42


Foot


Presse

Publié le
| Mis à jour le

La défaite du PSG à Lille (1-5), dimanche, lors de la 32e journée de Ligue 1, a fait réagir : l’Espagne s’interroge sur le mauvais match de Kylian Mbappé alors que l’Allemagne se penche sur Nicolas Pépé, l’homme qui a gâché la fête de Thomas Tuchel.

Football - Football - Kylian Mbappé est reparti de Lille la tête basse. (J.-M. ) Hervio/ L'Équipe

Kylian Mbappé est reparti de Lille la tête basse. (J.-M. ) Hervio/ L’Équipe

Sans doute parce que les Parisiens ne sont plus en course pour la Ligue des champions, dont les quarts de finale retours auront lieu cette semaine, la presse des grands Championnats européens n’a pas accordé une grande place à la déroute du PSG à Lille (1-5), dimanche soir.

Aucun titre cinglant en « une », quelques résumés de matches classiques, soulignant que le sacre parisien était encore retardé, et les déclarations de Thomas Tuchel, regrettant vivement le manque de profondeur de son effectif, ont simplement agrémenté les gazettes continentales, bien loin des enjeux de leurs propres Championnats.

En Allemagne, quelques minutes après la fin de la rencontre, le site internet de Sport Bild titrait « Le candidat au Bayern Pépé gâche la fête de Tuchel », rappelant que l’attaquant lillois, impliqué sur trois réalisations (un but, deux passes décisives), était une cible du recrutement du club bavarois, cet été.

De son côté, Kicker préférait insister sur le spectacle offert par ce sommet du Championnat de France : « Six buts, deux buts hors-jeu, quatre changements liés à des blessures, un carton rouge et pas de titre de champion ! Ce match de la 32e journée de Ligue 1 avait tout d’un vrai match de football. »

En Italie, le site du quotidien sportif italien La Gazzetta dello Sport titrait, à chaud : « Les Parisiens humiliés, le titre encore reporté ». Avec cette interrogation : « Bien sûr, le club de la capitale s’est retrouvé à 10 dès la 36e minute, mais cela ne suffit pas à expliquer l’effondrement inattendu et surtout humiliant, rappelant celui de la Ligue des champions ». Enfin, le journal jugeait positive la prestation de Marco Verratti, le milieu italien du PSG étant « l’un des rares que l’on peut sauver ».

Si, en Espagne, Marca et Mundo Deportivo n’ont pas proposé autre chose que des comptes rendus classiques, As s’est penché sur la performance de Kylian Mbappé : « L’attaquant du PSG ne parvient pas à combler le retard sur Leo Messi, qui continue à le surpasser de six buts : 33 pour l’Argentin, 27 pour le Français. »

Et le site du quotidien, qui propose ensuite le sous-titre explicite « Nuit tragique pour Mbappé », rappelle que le champion du monde a laissé passer une occasion de combler son retard dans la course au Ballon d’Or France Football avec l’attaquant du FC Barcelone, au repos, ce week-end, en prévision du quart de finale retour de Ligue des champions, contre Manchester United, ce mardi. « Il s’agit du deuxième match consécutif sans marquer pour Mbappé. Il est donc clair que chaque jour qui passe rapproche Messi du titre de meilleur réalisateur européen. »


F.L.D.



Source Article : Lire l’article complet

vous pourriez aussi aimer
consectetur Praesent ultricies tempus lectus vel, libero. facilisis neque. in quis,